Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 22:17
Le blog papa en colère dans son dernier billet cite l'article du monde  d'Elisabeth Badinter : "Femmes-hommes : pourquoi ne parle-t-on jamais des hommes battus ?" La mise en forme d'un chat en fait.
L'une des questions fait référence aux fausses plaintes déposés par les femmes contre leur ex conjoint :

Question : "Dans de nombreux cas de divorces aux Etats-Unis, les femmes avancent faussement qu'elles sont victimes de violence pour obtenir des jugements avantageux. Qu'en est-il en France ?"

Elisabeth Badinter : "En France comme au Québec, nous savons, à titre d'exemple, que des femmes en instance de divorce ont accusé à tort leur conjoint de pédophilie sur leurs enfants pour avoir la garde de ceux-ci. Nous possédons un chiffre qui est partiel mais tout de même inquiétant : 17 % de ces plaintes ont été prouvées mensongères par les tribunaux. Voilà un type de violence qui n'est pas physique, qui est psychologique, et qui est une ignominie, pas suffisamment dénoncée à mon gré

 Lire la suite >

17 % ? De quoi parle t-elle, des plaintes mettant en cause les enfants, de celles concernant les violences conjuguales ou uniquement des plaintes pour pédophilie ?

C'est vrai que j'ai lu et entendu des histoires pas jolies du tout et bien trop nombreuses. Je parle des plaintes mettant en cause les enfant, pas celles pour violences conjuguales.
 
De toutes façons il est difficile d'avoir des chiffres précis.
 
La question se pose de savoir à quel moment la fausseté de la plainte apparait. Si c'est avant une décision ou après.
Parceque même après avoir été blanchi de toutes accusations il est semble parfois difficile de faire valoir son droit. A retrouver ses mômes par exemple.
 
Je connais quelqu'un dont la mère à joué de cette accusation de pédophilie.
Interrogé longuement par la Police, il n'a même pas été mis en garde à vue. Connaissant le type je trouve ça évident mais de ce que je sais de la procédure c'est plutôt rare quand il y a ce type de suspition.
Le voilà donc blanchi mais quand même toujours interdit de voir sa petite fille de cinq ans et demie autrement que sous surveillance !
Sympa. J'ai causé un peu avec lui il y a quelques semaines. Franchement c'est innomable.

Il n'y a pas de mot pour qualifier ce type d'agissement. J'ai essayé de me projeter un peu si mon ex se mettait en tête de jouer cette partition.
C'est à vomir ou à finir dans la rubrique faits divers parceque je serais devenu fou furieux !
 
Je ne sais pas si vous avez maté il y a quelques jours une emission qui rassemblait les innocents d'Outreau sur un plateau. Alors comment ça va depuis, on remonte la pente ? Ils étaient assis en demi cercle et un à un l'animateur prenait de leurs nouvelles. Je ne sais pas trop qu'elle était le but de cette emission. J'ai trouvé que ces gens étaient un peu trop anecdotisés. C'st un autre sujet.  Il en reste des êtres cassés. Divorces, dépressions, suicide, chômage, hospitalisations, traitements lourds ....
 
17 ou 1 % c'est finalement toujours de trop !
 
Le plus terrible est de penser qu'en cet instant je ne suis pas à l'abri.
Et que grosso modo tous les pères qui entretiennent une relation conflictuelle avec leur ex femme à propos des enfants ne sont pas à l'abri !
 
On ne doit pas non plu être des mille et des cent à vivre avec cette épée de Damocles.
Mais quand même hein !
 
 ... (c'est) est une ignominie, pas suffisamment dénoncée à mon gré. " conclut Badinter
dans sa réponse.
 
Cela ne coute pas cher de le dire !
Je trouve qu'elle n'insiste pas assez sur l'ignominie de ces agissements.
Je n'ai pas le sentiment qu'elle prenne vraiment la mesure de ce que l'on peut éprouver en pareil cas et ce que peut-être cette terrible impuissance dans laquelle on est réduit.
Accusé à tord par pure et seule malveillance et être puni.
C'est fort ça !
Les accusations ne sont pas toujours aussi graves heureusement !
 
J'ai eu le droit récement à une plainte pour non présentation d'enfant.
Le truc assez grotesque. Une nuit de différence sur un malentendu savament orchestré sur la date de fin des vacances dernières. Des mails égarés, des grands parents paternels accusés de prise d'otage de son fils, une demande de dommages et intérêts pour des réservations qu'elle avait dit-elle  annuler !!
Oui oui tu peux relire lecteur lectrice !
Un appel téléphonique, un sms et un mail pour confirmer les dates trois mois avant.
Eh bien elle n'avait rien reçu !
J'affabulais, oui monsieur l'agent, comme je vous le dis !
 
Ce n'est pas grave sauf qu'une plainte reste une plainte.
Et une plainte c'est un acte violent.
 
Papa en colère cite son propre cas d'une fausse plainte qui conduit à une décision désastreuse pour le père.
 
Alors en choeur avec Elisabeth dénonçons dénonçons ...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric C. - dans Reflexions
commenter cet article

commentaires