Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 16:22
Opération rester debout !
Téléphone coupé en appel. La semaine prochaine ce sera le portable. Puis Internet dont je ne sais d'ailleurs pas pourquoi on me laisse encore l'accès.
Le frigo est vide et je vis sur mon stock de pâtes. C'est lassant mais ça tient bien au corps.
C'est l'anniversaire de N mardi et je n'ai même pas de quoi lui offrir un carembar ! Ou plutôt un malabar. Il préfère à cause des tatouages. Les malabars c'est moi qui les machouille parceque lui n'aime pas ça.
 
'Savez quoi ? J'en ai plein le dos, le même qu'est à louer dans le billet précédent.
Si M'dam la Vie ne veut pas me faire de fleur, n'a qu'à le dire une bonne fois pour toutes, que j'arrête les frais.
Là ça devient de la cruauté mentale !
Trois lignes à la rubrique faits divers comme épitaphe ça le fera très bien.
Se débattre toute la sainte journée en faisant risette pour donner le change en se disant que ça ira mieux demain devient ridicule.
Tazounette parlait un jour de guigne. Je répondais que ça n'existait pas et qu'il n'y avait que celle qu'on se fabriquait.
Eh bien je dois avoir une usine en surproduction dissimulée dans les replis de mon cerveau. Guigne & Co !
A moins que je ne sois devenu incompétent à vivre. Ou champion de l'à côté de la plaque, de la mauvaise décision, du mauvais choix, du contre temps ... question de point de vue.
 
Hier soir, rempli de joie de vivre, j'ai essayé de me bourrer la gueule. Histoire d'éloigner les mauvaises idées qui me fôlatraient dans la tête. Il me restait une vieille bouteille de whisky au fond du placard. Eh ben même ça je n'ai pas réussi.
Lassé au troisième verre. Je suis du coup allé saôuler l'évier avec le reste de la boutanche. Il hocquète encore !
 
Donner le change je disais.
Y'en a même une cette semaine qui m'a dit qu'elle me trouvait en super forme ! Elle avait pourtant l'air sobre et saine d'esprit !
Ce doit être l'effet pompes, tractions et autres exercices que je me ré impose quotidiennement depuis mon retour de vacances. Quand ça ne va pas je joue les shadocks ; je pompe et repompe jusqu'à épuisement. Il y a des soirs je n'arrive même plus à tenir un stylo ou à tenir debout tant j'ai les jambes lourdes !
Je ne sais pas comme j'arrive à cet exploit. En miette à l'intérieur et béton en façade !
C'est devenu une seconde nature. L'idée qu'il vaut mieux faire envie que pitié et que ça ne sert à rien de se lamenter.
Souvent aussi un coup d'oeil autour de moi me permet de relativiser un peu. Ce n'est pas que les malheurs d'autrui rendent mes problèmes moins aigus mais cela aide à ne pas se focaliser exclusivement sur ce qu'on a pas.
Mais je commence sérieusement à fatiguer je dois dire.
Et puis il y a un effet pervers à serrer les dents et les poings. C'est qu'on arrive plus à les dessérer. Sourire figé à la Joker.
On s'éloigne de soi d'une certaine façon.
Ce n'est pas une bonne chose de se fermer à ses émotions. On finit toujours par se les reprendre dans la tronche à un moment ou un autre !
Il y a juste qu'on ne choisit alors ni le moment ni les modalités ...
 
Sur le front de l'emploi, puisque c'est là que ça se passe, j'ai retrouvé mon conseiller préféré.
Il ne peut bien sûr faire de miracle, ça se saurait et il changerait alors certainement de métier, mais sa présence et son implication me soutiennent sacrément.
La dernière piste, un CAV dans un collège. Pas vraiment la panacée mais ce serait un pas certain. L'avantage de l'éducation nationale, ce sont les vacances. Rapport à N j'entend. Un job collant au calendrier scolaire m'enlèverait un sacré poid.
Pour le reste je répond je répond et répond encore.  Expert en lettre de motivation je deviens.
J'ai décidé d'en faire un jeu. Ce n'est pas le temps qui me manque ! Quand il y a possibilité d'envoyer les candidatures par mail je répond également au plus improbables, avec humour et dérision ... Allez savoir hein ! Des fois qu'il y en a un qui cherche à ouvrir un service boute-en-train !
 
En écrivant cela je me rend compte que depuis le divorce et la dépression il y a truc qui ne s'est pas remis en marche et qui reste encore en rideau quelque part au fond de ma caboche. Le culot justement, le flanc, l'esbrouffe, le grain de folie, les idées loufoques, le "vas-y t'as rien à perdre".
Je me suis toujours construit dans l'hors case, sur les chemins de traverse et dans les à côtés.
C'est moi, c'est ma vie, c'est comme ça d'une certaine façon et ça m'allait plutôt très bien.
Entre deux solutions possibles j'ai toujours privilégié la troisième !
Il faut que je revienne à mes fondamentaux ...
 
En attendant je vais aller rejouer les Shadocks !

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans quotidien
commenter cet article

commentaires

Eric 14/09/2008 12:42

FD : Il n'était pas précisé dans l'annonce si la gentille documentaliste était livrée avec ... A voir n'est-ce pas :-) Mais vu sous cet angle, cela rend la perspective encore plus attrayante ...Voilà Sandra, du jaune rien que pour toi .... Merci de tes encouragements et sourires ...Bienvenue lologuem et merci de tes élogieux commentaires.Perdre ses parents si tôt est quelque chose de terrible. J'ai encore les miens et j'ai conscience de cette chance ...Je retiens cette interessante définition de la glande ! :-)) Mais pour ce qui me concerne, ce genre d'occupation est à décliner au passé. J'ai eu mon comptant de ces ennuyeuses sauteries dans une autre vie  et cela ne fait pas partie des choses que je regrette. Naisha : Nous sommes quadras jusqu'à 49 ans et 365 jours ! Nous avons encore un peu de temps avant de changer de rubrique :-)Oui tu as raison, les choses vont bouger ... Allez, bougez vous les choses ...Il n'y a pas de brume aujourd'hui mais qu'est-ce qu'on se pêle !!

Naisha 14/09/2008 10:43

le whisky c'est un truc de jeune?? FD :-D je me tape un verre de sky le vendredi soir et euh.. chuis quadra (dans la pente descendante vers quinqua!) Eric : La vie est une série de montagnes russes. La tout de suite maintenant, tu dois gérer le retour vers les brumes alsaciennes après avoir entendu les cigales pendant 1 mois, retour vers ta solitude aussi. Les choses vont bouger, y a pas de raison, le tout est qu'elles se bougent vite !

lologuem 13/09/2008 22:59

Je viens de découvrir votre bog. Pas facile tout les jours... moi, j'ai perdu ma mère à 15 ans et mon père à 19 ans. Je suis donc conscient de l'importance des parents. Les malheurs de la vie nous font souffrir et nous transforment.Mais aujourd'hui, ça va !!! FAITES UN TOUR CHEZ PAPA COURAGE (que je viens de découvrir aussi).Quand au sens de la vie, (au putain, j'suis inspiré !) je pense que : Vivre c'est agir, s'amuser ... et glander ! (dites "perdre son temps" dans les dîners mondains) Pomper n'est pas le meilleur moyen d'agir.Je trouve que vous écrivez bien sur vous, sans en faire trop, avec humour et de manière intéressante pour les autres. Bref, un blog intelligent et qui m'a touché. En plus, j'étudie à Illkirch-Graffenstaden depuis l'année dernière.

Sandra 13/09/2008 22:57

Hep hep hep ... Qu'est-ce que c'est que ce moral !!! Allez, je te demande pas de me sourire, je voudrais pas que tu me souris jaune (euh, un peu comme le rire jaune , mais version sourire !) ... Par contre, je t'envoie tout un tas de courage et de sourires pour aider ton moral à revenir vite !Bisous Eric

FD 13/09/2008 20:52

Pas forcément  une mauvaise idée, le CAV (26h/semaine), je sais bien que...bon. Avec un peu de chance vous ferez qqs heures au CDI avec une gentille documentaliste (!). En tous cas, des horaires et des congés  "scolaires" ça change vraiment la vie avec des enfants.Pour le reste, j'espère que le blues s'estompe un peu (whisky très mauvaise idée, c'est un truc  de jeune ,vous avez échappé de belle à la méga gueule de bois cacabeurk les jours suivants !)Allez, une cure de magnésium avant que le vilain automne ne s'abatte encore plus le moral des troupes.