Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 16:04

 

Est-ce que vous considereriez que faisant quelque chose régulièrement depuis près d'un an, une sorte d'usage s'est installé  et que des habitudes se sont prises ?

Et ceci considéré, ne seriez vous pas surpris d'entendre soudainement quelqu'un vous affirmer qu'il n'y a nullement d'accord et d'usage sur cette question et que donc cet accord, qui n'existe pas (!),  est rompu ?

Au delà de l'ordonnance qui fixe mon temps avec mon fils je le prend avec moi le mercredi soir depuis un an. Il a deux ans et presque huit mois. Imagine t-on cela sans l'accord de la maman ? Mais peut-être n'était-ce pas là un accord ? Un arrangement alors ? Et qui lui pourrait se défaire comme ça ?
Un arrangement sans accord en somme ?
Sans accord parceque sans écrit.
A certains moments on frôle le surréalisme.
Imaginez une ordonnance faite sauf meilleurs accords et dont l'une des parties dénonceraient les accords qui sont passés sous pretexte qu'ils ne sont pas écrits.
Cela mérite un sketche !

Que faire ?

Aller déposer une main courante. Aucazou ' comme on dit ! Cela me prit bien deux heures. Mais j'ai l'habitude.
J'ai même eu l'audace d'en aviser le juge aux affaires familiales.
J'ironise, mais il n'y a guère d'autres moyens pour signaler et se défendre de ce type d'attitude.

Ceci est un comportement répréhensible. Socialement, moralement et même légalement dans la mesure ou ce n'est pas une position à proprement parler bonne pour l'enfant.
La relation d'un enfant avec son père soumise à l'arbitraire de la maman ne sera jamais une bonne chose.
Répréhensible mais non sanctionné.
A peine la sermonnerait-on !

Le regard de la société semble bien tolérant et complaisant à ce sujet.

Que nos histoires éveille un peu les consciences ... Sans aucune modestie.

C'est cela qu'il faut dire, raconter, dénoncer .... communiquer.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires