Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 17:22

De la reconnaissance du père.
Il y a quelques mois, j'avais un job avec des horaires impossibles. Ajouté à la mauvaise volonté de la mère, ce ne fut pas une période facile.
J'avais une collègue, maman d'un petit garçon de douze ans, qu'elle élevait seule. Jouant de son statut de maman, elle est presque toujours parvenue à obtenir les horaires qu'elle souhaitait. Elle n'était pas la seule d'ailleurs.
Quand à moi qui avait expliqué clairement ma situation et les difficultés rencontrées pour voir mon fils, je n'ai jamais pu obtenir d'horaires convenables.
Sachant qu'il s'agissait d'un centre d'appel fonctionnant en non stop et employant plus de deux cent personnes les possiblités d'organiser les plannings étaient très nombreuses, d'autant que mon calendrier était largement fixé à l'avance.
Mon statut de papa n'a jamais ému personne. Ce fut du cas par cas, un coup oui, un coup non, on va voir. Pendant les congés scolaires il m'est même arrivé de devoir me tromper dans mes horaires et de partir à l'avance pour être à l'heure à la crèche, ce et je les en remercie avec la complicité de certains de mes chefs de groupe compréhensifs.

En vérité, excepté ma voisine de 79 ans qui m'a bien gentiement décerné le titre du meilleur papa qu'elle est jamais connu, je ne crois avoir nulle part encore reçu un accueil favorable. Je ne parle bien entendu pas des hommes qui connaissent des situations semblables.
Pour ce qui est des administrations, de la justice, de la police, des gens en général, j'ai le sentiment de revendiquer une sorte d'incongruité.
Puisque je vois mon fils régulièrement, de quoi est-ce que je me plains ? Puisqu'il est correctement nourri, habillé et que personne ne le bat ou ne l'attache à un radiateur je fais vraiment montre de mauvaise volonté ! Que je veuille jouer pleinement mon rôle de père et d'éducateur, voir librement mon fils, être informé de ce qu'il vit et participer aux décisions qui le regarde semble dépasser tout entendement.

Je ne peux m'empêcher de considérer mon amour pour mon fils comme embarassant ou dérangeant. J'ai bien compris que s'il était tout à mon honneur d'aimer mon enfant il serait encore plus honorable si je pouvais l'aimer discrètement, en silence et surtout à distance.
Quand madame m'a dit qu'elle avait maintenant refait sa vie et qu'elle ne voulait plus entendre parler de moi, j'aurais du prendre ça au pied de la lettre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Chamberlin. - dans Reflexions
commenter cet article

commentaires

hans 05/10/2006 15:19

he bien moi je viens d'obtenir que ma grande fille (16 ans) change de classe pour libérer ses samedi matin afin de pouvoir la voir plus longtemps lors de ses visites, (par un simple coup de fil doublé d'un fax a son établissement) ,  la plus grande difficulté fut la decision de ma fille qui devait pour ça lacher sa meilleure amie et ses nouveau copains.....comme quoi tout n'est pas noir.
ma fille habite a 350 km de chez moi et je la vois un a deux WE par mois depuis 13 ans. Sa mere avait demandé sa mutation professionnelle immédiatement apres notre rupture....

eric sermet 24/09/2006 17:04

Mais bien sûr qu'il faut revendiquer ses droits de père ! pourtant plusieurs bémols à cette évidence.
First, personne ne sait vraiment dire quels sont les droits d'un père dans la mesure où la place des pères changent aussi vite que les portables... Pères-portables sorte de DaddyPhone, voilà une image caucasse un peu effrayante qui rappelle la FIV ?! Alors, ils ont quels droits ses pères jetables ? Ils ont les droits que leur place permet, mais il n'a jamais été dit que les pères et les mères avaient la même présence et la même proximité auprès des enfants. Souvenons-nous de nos propres pères, de leur inaccessibilité ; c'est bien ça qui nous a construit qui nous a obligé à nous débrouiller seul parfois, puis souvent, puis toujours.
Ensuite, ils n'ont pas tous les droits. Et ça, dans un esprit masculin ça fait mal. Pire même, ça contribue à leur faire désinvestir ces chérubins qu'ils verront de moins en moins, il faut bien le reconnaître. On leur coupe les cou... Rester présent auprès de son enfant du divorce, c'est accepter de plier ! N'est ce pas aussi un signe de sagesse ?
Enfin, donnons en gge que ce chérubin s'y retrouvera lui dans cette discorde. Le but n'est pas l'union mais que fait l'enfant de la séparation.