Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 09:45
Marie (Marie Bland.org) écrit à propos du panneau du billet précédent :
Je ne crois pas que ce panneau représente la réalité. Demandez à votre petit garçon, il connait le mot PAPA. Battons nous contre les lois du divorce, d'accord,  mais la vraie paternité c'est dans le coeur des enfants qu'elle est. 
 
Marie a raison d'un certain point de vue.
J'en ai malheureusement un autre et si ce panneau ne représente pas la réalité il symbolise alors plus précisément ma réalité et celle de nombreux papas.
Ayant par exemple maintenant engagé une procédure de recours de l'ordonnance je ne me livre plus pour le moment à aucun forcing pour voir mon fils en dehors de l'ordonnance.
Je peux assurer que deux semaine sans pouvoir le voir m'est très difficile et être réduit à des we d'un jour et demie est intolérable. Première idée d'interdiction car ma paternité ne peut se vivre concrètement.
A défaut de pouvoir le voir j'essaye bien sûr d'avoir en permanence des nouvelles.
J'ai besoin de savoir ce qu'il vit, ce qu'il apprend, ce qu'il fait. La paternité n'est pas en premier lieu une condition juridique ! Si elle est comme le dit Marie dans le coeur des enfants elle est aussi dans celui des papas.
Eh bien aucun de la dernière douzaine de mails envoyés à la maman n'a reçu la moindre réponse !!!
Le téléphone servant le plus souvent de prétexte pour provoquer des disputes dont le petit est bien sûr toujours témoin j'évite ce moyen de non communication. Seconde idée d'interdiction.
 
Je ressens personnellement très durement cette 'idée d'interdiction et d'exclusion. Est-ce parceque j'ai le sentiment que ma relation avec mon fils a commencé bien avant l'accouchement ?
Je ne sais ce qu'il en est des autres pères, chacun définissant comme il le sent sa propre idée de paternité et fixant en dehors de toute norme référente le dégré d'interdiction qu'il peut ressentir.
Nous avions pratiqué l'aptonomie pendant la grossesse, cette étonnante méthode d'apprentissage de l'éveil sensoriel du bébé par le touché et le dialogue.
Chaque jour je passais un long moment avec mon fils. Mes mains entourant le ventre de la maman, je lui parlais longuement.
C'était quelque chose de fascinant que de le voir et le sentir venir se lover dans mes mains lorqu'il entendait et reconnaissait ma voix. Il réagissait aux inflexions, au ton, aux différentes p
ressions de mes doigts.
Si j'avais pu douter les premiers temps et cru à un simple effet de hasard, il m'a bien fallu au fil des semaines reconnaitre que déjà nous communiquions intensément.
C'est aussi moi qui me suis occupé de lui à la fin du congé de maternité .... jusqu'à la séparation. Presque neuf mois ! Tout un symbole :-))
 
Réduit aujourd'hui à l'eau sèche et condamné à bouffé des cailloux, j'ai la sensation très charnelle d'un manque terrible et de vivre en permanence avec ce panneau d'interdiction qui m'obstrue la vie ....
 
La remarque de Marie est interessante car elle illustre l'opposition entre coeur et raison.
Il est présupposé que le combat des pères se situe dans un registre rationnel et qu'il suffit alors de remplacer les mauvaises lois par de meilleures pour que les choses aillent mieux.
C'est omettre que les parents fautifs comme mon ex femme font parler leur coeur mauvais dans le mépris le plus absolu des lois et de ce que peut indiquer la raison. Dans l'intérêt de l'enfant par exemple :-)
 
Oui mon petit garçon connait le mot papa et j'ai ma place dans son coeur.
Mais pas dans sa vie. De son côté aussi il y a l'idée de paternité interdite .....
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nathan 13/11/2006 10:50

je te remercie d'être passé sur mon blogje suis désolé de ne pas réagir sur les articles parce que je n'y arrive pas....Je ne sais pas ce c'est d'être papa et il se pourrait que je ne le saurai jamais, Alors, je ne préfére pas trop dire de bêtises.Je te souhaite un bon début de semaine !

camionneuse 13/11/2006 00:38

Bienvenue à bord des blogues papa paternel!  Profite de ta paternité!
Camionneuse

Eric 12/11/2006 17:07

- Merci Françoise pour ta visite et tes encouragements
 
- Oui Marie chaque papa a sans doute sa façon d'appréhender la venue d'un enfant. Les mamans ne sont d'ailleurs pas non plus égales devant cet évènement.
Pour ce qui des hommes il faut convenir que nous subissons un lourd et pénible héritage. Quand je parlais de nos séances d'aptonomie à des hommes je peux t'assurer que certains me regardaient comme un martien et que d'autres étaient même mal à l'aise !!
Pour ce qui ton époux je ne sais en effet si le reproche est pertinent. Tu as  par contre le droit de lui exprimer tes ressentis ...
Je rectifie la faute sur bland.
Bien à toi
 
- Oui Violette l'aptonomie est une magnifique expérience. Mais il  faut s'y investir pleinement et aussi y être invité par la maman. Il faut également une grande complicité dans la relation entre les deux parents ... (!)C'est une méthode ou une approche qui n'est pas si facile car elle se place au niveau de l'émotion et de la sensation et non de la raison.
Cela avait été le premier message de la sage femme lors des premières séances. Ne cherchez pas à raisonner ou à réfléchir. Il n 'y a rien à penser car un foetus ne pense pas !Si ce que tu dis est vrai des ressentis de mon ex femme alors N. "souffre" sans doute plus que je ne le pense de cette situation ...
Bonne soirée à toi.
 

violette 12/11/2006 09:20

je comprends mieux Eric ta relation avec N. ! l'haptonomie devrait faire partie intégrante de la préparation à l'accouchement... c'est une merveille... une belle façon pour les papas de porter leur enfant et d'accoucher eux aussi...
mais je comprends mieux aussi les peurs de ton ex.... elle ressent, même si c'est un sentiment confus en elle, que viscéralement, son fils a autant d'attaches avec toi qu'avec elle !
chaque jour qui passe te rapproche de ta solution.... que ta journée soit belle, malgré tout !

Marie Bland 11/11/2006 23:52

Bonsoir Eric. Sympa de répondre à mes petites notes. Je viens de lire ton article et une chose m'a particulièrement frappée, c'est le rôle que tu as joué pendant la grossesse.
Le père de mes enfants n'a jamais posé sa main sur mon ventre, et pourtant ça bougeait ! Il n'est même jamais venu à une échographie.
Je lui reproche tout ça bien souvent parce que tout cela m'a manqué, et je pense que je ne devrais pas le lui reprocher, il a peut-être eu ce comportement par manque d'assurance, par discrétion, parce qu'il n'a pas eu de papa lui-même ou tout autre chose.
 Je me rends compte que chaque papa a une façon d'être bien à lui..
PS : juste en passant, Marie Bland avec un "d" comme daddy.
Bonne nuit.