Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Autre liens

. Webcam Strasbourg
  ACTUALITE
EN LIGNE
. Rue 89
Le monde 
Libération 
  Le Figaro
. L'express 
  Le point
   
. HoaxBuster
. Charlatans
  Allo Streaming 
   

Pensées

« Vis ta vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours »
Mahatma Gandhi

« Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui »
Sacha Guitry

« Délaisse les grandes routes, prends les sentiers »
Pythagore

« N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur et un mauvais maître» 
A. DUMAS Fils

« La richesse est un instrument dont on use, et non un dieu que l’on vénère» 
Calvin Coolidge

« Comment savez-vous si la Terre
n'est pas l'enfer d'une autre planète ? »

Aldous Huxley
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 17:48
Eh bien voilà, je vais devenir artiste.
C'est bien ça artiste !
Alors ma première oeuvre, visible sur votre gauche s'appelle, 
"L'homme au stetson qui se prenait pour John Wayne dans Rio Bravo sur un air de Mondrian"
ça jette bien non ? Juste ce qu'il faut d'incompréhensible et de mystérieux à la fois.
Alors je répond tout de suite à la question qui vous mordille tous et toutes la souris. Oui c'est un vrai Stetson. En pure laine de Tomawak.

Si cette oeuvre vous séduit, je peux bien sur venir la reproduire dans votre salon aux dimensions que vous souhaiterez.
Vous devez savoir qu'il s'agit également là d'une création personnalisable à volonté.
On peut mettre votre tête, changer les couleurs, modifier les formes, les enlever.
Laisser blanc, c'est bien aussi.
La réalisation est plus rapide. Je passe deux couches je paraphe et puis voilà, vous signez un chèque. En blanc aussi d'ailleurs si vous voulez. Ha ha !
Sinon disons deux mille. C'est bien deux mille non ? Pas trop ? Plus deux cent pour les fournitures.
C'est de l'art quand même. Je ne peux pas le laisser au tarif artisan.
Sinon vous le faites vous même.
Ce sera bien aussi sauf que ce ne sera pas signé ! Ce sera un blanc commun, celui de tout le monde, un blanc qui ne dit rien, qu'est juste là pour faire blanc, pathétiquement figé dans l'essence aliénante de son utilitarisme premier.
Le blanc d'artiste ce n'est pas pareil,
Déjà parceque fondamentalement c'est autre chose ! Eh oui c'est plus réfléchi, plus pensé, plus inspiré.
Je ne me contente pas d'étaler de manière uniforme de la matière sur un support.
Mon geste est guidé et sert une idée. C'est la phase de mise en matière des concepts.
Vous voyez ?
Normalement non. C'est pour ça que vous n'êtes pas artiste, que vous avez un blanc de merde et que je vous tape deux mille boules pour le boulot.
Tout se tient quand on y réfléchit bien !
 
Par contre pour une reproduction totale de l'oeuvre "L'homme au Stetson  ... " Huile sur écran - 220X270, il faudra quand même compter dans les quatre mille .
Il faut voir qu'artistiquement parlant il y a nettement plus de travail dans la version complète.
Avec les temps de séchage, ça prend aussi plusieurs jours. Il vous faudra alors également compter mon hébergement.
Ce sont des détails, mais je préfère que les choses soient bien claires au départ.
Essayez aussi de soigner mon accueil.
Je dis ça surtout pour vous parceque si je ne me sens pas aimé je peins mal.
Il ne faut pas pleurer ensuite si vous vous retrouvez avec un croûte sans émotion.
Mais qu'on soit clair, ce n'est pas mon problème et croûte ou pas c'est quatre mille boules.
Une fois que c'est crée, c'est crée. Je ne peux pas revenir dessus et rejeter au néant ma création.
S'il y a litige sur le paiement j'enlève la signature de l'oeuvre.
C'est dur je sais et ça me déchire un peu de faire ça mais je dois le faire. Par respect pour mon travail. Si vraiment j'ai fait une croûte autant ne pas la signer n'est-ce pas !
 
Je vais réfléchir maintenant à une seconde oeuvre.
Là je suis un peu court pour déjà penser à une expo.
A moins que ce ne soit justement l'idée.
Faire une expo avec une seule oeuvre d'un type pas connu du tout.
L'expo en fait elle se ferait sur le trottoir. L'artiste serait assis sur une chaise. Il tiendrait son oeuvre dans ses mains. Sur un post-it froissé posé entre ombres et lumières il serait écrit "pour manger SVP, 4000 euros".
Et l'idée serait que les gens ne s'arrêtent pas pour regarder le tableau. Pas un pas une. Personne.
Ce serait l'expo que personne n'a vu.
Tout le monde en parlerait mais personne ne l'aurait vue.
Astucieux non comme lancement !

Pour vous faire une idée du tableau en situation, j'en installe une version chez mon voisin.
Oui je sais c'est beau, tout simplement  beau. Qu'ajouter ?
Repost 0